12933161_609821615832336_2447884326226216506_n

Hannah Arendt

Hannah Arendt, née à Hanovre en 1906, a fait ses études en Allemagne et a suivi ses cours aux universités de Marbourg et de Fribourg, puis a obtenu un doctorat en philosophie de l’université de Heidelberg. Cette ancienne élève de Heidegger et Jaspers s’est exilée en France de 1933 à 1940 avant d’aller aux États-Unis pour y enseigner notamment aux universités de Californie, de Chicago, de Columbia et de Princeton. Hannah Arendt, une des figures majeures de la pensée contemporaine, dont l’oeuvre, avec une rare clairvoyance, a approfondi des thèmes aussi difficiles que tragiques, tels l’antisémitisme et le totalitarisme. Elle a écrit plusieurs ouvrages dont quelques-uns sont traduits en français: Condition de l’homme moderne, Calmann-Lévy, 1961; Eichmann à Jérusalem, Gallimard, 1966; Essai sur la révolution, Gallimard, 1967; La crise de la culture, Gallimard, 1972; Le système totalitaire, Seuil, 1972; Du mensonge à la violence, Calmann-Lévy, 1972; Vies politiques, Gallimard, 1974. Elle a collaboré à plusieurs revues et journaux; pour ne citer que les plus connus: Partisan Review, Commentary, Review of Politics, Journal of Politics, The New Yorker, Social Research, etc. Elle est décédée en 1975.

 

Pour Eterotopia France : La Langue Maternelle (2015)

1 comment for “Hannah Arendt

Laisser un commentaire