Communistes de conseils contre le capitalisme d’État

Karl Korsch, Paul Mattick, Anton Pannekoek, Otto Rühle, Helmut Wagner

COMMUNISTES DE CONSEILS CONTRE LE CAPITALISME D’ÉTAT

Préface de Benakis Matsas

Rayon : Philosophie, Histoire, Sociologie, Politique

ISBN: 979-10-93250-59-5

Prix : 16,00 euros

Pages : 144

Parution : mars  2023

L’ouvrage : Si dans le concert de la vie historique moderne la « politique de puissance » (Machtpolitik) donne le la, le bolchévisme ne fait pas exception ; ce n’est point l’« utopie au pouvoir » mais l’apothéose du réalisme politique (Realpolitik).

Le bolchévisme, dont la pratique du pouvoir s’arc-boute sur le jargon marxiste-léniniste et ses mots vedettes, a établi un régime social sui generis analysé par ses critiques les plus lucides comme capitalisme d’État. Acteurs, pour beaucoup, de la Révolution allemande (1918-1923), témoins d’une apparition du trésor perdu de la Révolution sociale, vaincus par la contre-révolution, ces communistes de conseils nous ont légué une histoire qu’il nous faut transmettre. En effet, cette pensée permet de renouer avec le projet d’une critique conjointe de la politique et de l’économie politique.

Alors que la société spectaculaire fait les frais de la politique de puissance, le communisme de conseils est une alternative si nous voulons, au milieu des ruines d’une civilisation marchande universelle et tautologique rivée à la boucle rétroactive argent-marchandise-argent, nous frayer un chemin vers un monde où, pour citer Adorno, « la paix est l’état de la différence sans domination dans lequel les différences communiquent ».

Actualiser l’ultragauche allemande en l’historicisant est l’occasion de revisiter le présent et, pour reprendre les catégories marxiennes, de relancer le projet d’émancipation humaine par-delà l’émancipation politique (bourgeoise, capitalistique). Cet héritage, il nous faut le sauver tout en en faisant la critique cathartique. En proie aux catastrophes du présent, il est urgent de faire revivre une utopie concrète, projet de justice et de bonheur.

L’auteur : Benakis Matsasa traduit et préfacé l’édition de La Masse et l’Histoire de Kostas Papaïoannou. Il fait partie du comité scientifique des éditions Eterotopia France et travaille sur la philosophie politique moderne et contemporaine.

Laisser un commentaire