Artisanat et combat

Giorgio Passeroner

ARTISANAT ET COMBAT
Actes de création et nouvelles militances

Rayon : Philosophie, Histoire, Sociologie, Politique

ISBN: 979-10-93250-60-1

Prix : 16,00 euros

Pages : 144

Parution : avril  2023

L’ouvrage : Qu’est-ce qu’il y a de commun entre le cinéma roc des Straub, les œuvres foisonnantes de Dante, de Pasolini, de Pound et les voyages dramatiques des « refugiés », la révolte des autonomes dans l’Italie des années 70, et plus bizarrement encore François d’Assise – non pas le Saint mais l’idiot –, ou les hérésiarques Margherita et Dolcino mis au bûcher en 1307 ? Aiguisés par la pensée vitale de Gilles Deleuze nous tentons de questionner, théorie et pratique, le rapport mystérieux qui lie l’art (isanat) au combat des plus opprimés des hommes : un rapport sans lequel toute résistance aux Pouvoirs ne pourra pas construire une libération de la Terre à l’heure de son saccage capitaliste planétaire. Car les cinq études qu’on présente ici (et qui demandent bien d’autres « cas ») sont autant de cartes d’une géographie intensive (géologie) qui se dérobe à l’Histoire écrite par les vainqueurs. Ces cartes tracent un espace/temps (transhistoire) peuplé d’événements dont les personnages-Noms Propres deviennent eux-mêmes des événements : autant les « reconnus », Baruch Spinoza, Karl Marx, Giacomo Leopardi, Friedrich Nietzsche ou plus près de nous Elio Vittorini, Franco Fortini, Félix Guattari, Jean-Luc Godard, Toni Negri… que les inconnus,… Khalid, Maya, Aida, Riaz… en lutte pour tout le monde. Ce sont nos « rencontres », sans distinction : des heccéités de relations irréductibles à la « forme » dominante, subjective ou objective, philosophique, politique et existentielle.

 

L’auteur : Giorgio Passerone est Professeur émérite de Civilisation et Littérature Italiennes à l’Université de Lille. Suite à ses études universitaires dans la période de la révolte des mouvements vécue à Gênes, il s’expatrie à Paris à la fin des années 70 pour participer à Vincennes, puis à Saint Dénis au séminaire de Gilles Deleuze. Il est le traducteur italien de Mille Plateaux. Parmi ses publications : La linea astratta. Pragmatica dello stile (Guerini e Associati, 1991 ; nouvelle édition, La Scuola di Pitagora, 2022) ; Dante. Cartographie de la vie, (Kimé, 2001) ; Portulan. Gênes. Carte politique et poétique (Presses Universitaires du Septentrion, 2004, éd. avec Carlo Arcuri) ; Passages pasoliniens, (P.U.S. 2006, écrit avec René Schérer). Depuis 2007, il a collaboré avec Jean-Marie Straub, également en tant qu’acteur (O somma luce, Chacals et arabes, Gens du lac). Cette rencontre est à la base du livre Un lézard. Le cinéma des Straubs (P.U.S., 2014).

Laisser un commentaire