Alberto Magnaghi et Augustin Berque présentent LA CONSCIENCE DU LIEU

ETEROTOPIA France et la librairie LE GENRE URBAIN présentent

LA CONSCIENCE DU LIEU

avec Alberto Magnaghi et Augustin Berque

ENSA Paris-Belleville (Salle Bernard Huet)
60, Boulevard de la Villette 75019 Paris – M° Belleville

vendredi 6 octobre à 19h00

La présentation est ouverte à tous.

Qu’est-ce que la conscience du lieu ? Avant et après la conscience de classe, elle est le soin de la relation coévolutive entre les habitants et leur lieu de vie, relation qui représente la base sur laquelle les civilisations humaines se sont élevées, au moins jusqu’à la civilisation des machines. Sa croissance est la condition nécessaire au retour au territoire et à sa mise en valeur patrimoniale, un parcours qui renverse la tendance du capital technofinancier mondial à la déterritorialisation des habitants et à l’effacement de l’identité des lieux. Ce chemin de reprise de relations de proximité (André Gorz), de contact (Françoise Choay), de convivialité (Ivan Illich) vers l’autonomie des communautés locales, qui représente le fil rouge des essais de ce livre, peut se concrétiser avec : des nouvelles formes de peuplement écocommunautaire des campagnes et des montagnes ; la reconstruction de l’urbanité des villes et de leurs réseaux fédératifs ; la construction de systèmes socioéconomiques locaux autogouvernés pour une mondialisation par le bas. Ce chemin se fonde sur la conscience de la valeur novatrice, pour les générations futures, de l’immense patrimoine territorial dont nous avons hérité. Soigner ce bien, en le mettant en commun, nous donne une chance pour rétablir des conditions de vie durables pour l’espèce humaine sur Terre.

 

Alberto Magnaghi, architecte et urbaniste, est professeur émérite à l’Université de Florence, où il dirige le LaPEI, « Laboratorio di Progettazione Ecologica degli Insediamenti ». Président de l’Association scientifique multidisciplinaire « Società dei territorialisti/e », il est le fondateur et l’inspirateur de l’École territorialiste italienne. Parmi ses publications : Il progetto locale. Verso la coscienza di luogo (Turin 2010, traduit ensuite en français, anglais, espagnol) ; La regola e il progetto. Un approccio bioregionalista alla pianificazione territoriale (Florence 2014) ; Un’idea di libertà (Rome 2014) ; La biorégion urbaine (Paris 2014, dans cette même collection ; édition portugaise 2017).

Augustin Berque, né en 1942 à Rabat, est un géographe, orientaliste, et philosophe français. Élu en 1979 directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), il gardera ce poste jusqu’à sa retraite en 2011. Docteur honoris causa de l’université Laval, il remporta pour ses travaux de nombreuses distinctions. Il fut notamment le premier Occidental à recevoir, en 2009, le grand prix de la culture asiatique de Fukuoka. Ses travaux portent sur ce qu’il nomme l’écoumène, qu’il définit comme la relation onto-géographique de l’humanité à l’étendue terrestre, et refonde une mésologie pouvant être rattachée à une phénoménologie herméneutique. Il est, depuis 1991, membre de l’Academia Europaea et, depuis 2012, membre d’honneur de l’EAJS (Association européenne des études japonaises).

 

Laisser un commentaire