Politiques de la végétation

Auteur:sous la direction de Marco Scotini
Atelier Architecture Autogérée, Ayreen Anastas & Rene Gabri, Critical Art Ensemble , Wapke Feenstra, Amy M. Franceschini, Fernando García-Dory, Piero Gilardi, Mel King, Bonnie Ora Sherk, Claire Pentecost, Marjetica PotrČ, Marco Scotini, Tiziana Villani, Philippe Zourgane et d’autres
Titre: Politiques de la végétation
Sous titre: Pratiques artistiques, stratégies communautaires, agroécologie

Rayon: philosophie politique, histoire, anthropologie

ISBN: 979-10-93250-10-6

Parution: Printemps 2017

 

Politique de la végétation: la politique du végétale concerne le gouvernement des peuples, leur façon de vivre par rapport à des territoires de plus en plus transformés et assiégés par les lois du profit, il s’agit là d’une des formes toujours actuelle du colonialisme. Artistes et activistes s’intérrogent sur ce sujet.

 

L’ouvrage:  Le livre Politiques de la Végétation. Pratiques artistiques, stratégies communautaires, agroécologie sous la direction de Marco Scotini veut constituer une généalogie et un ensemble d’expériences « de pionnier » sur la rencontre de pratiques artistiques, activisme et production de l’espace : des rapports entre l’agriculture et les mouvements populaires à la construction de communautés urbaines et rurales, jusque au rôle joué à l’intérieur des politiques coloniales.
Artistes, activistes et  théoriciens se confrontent  sur  les pratiques esthétiques et politiques en jeu, sur les rapports et l’usage politique de ce qui d’habitude  nous le pensons appartient au champ de la « nature » et de la biologie, exactement au moment de l’affirmation du capitalisme financière et de la soi-disant green economy.
Qu’est ce que la politique de la végétation ? Les processus de transformation, comme par exemple le colonialisme, ont changé les sociétés humaines mais au même temps les pratiques agricoles, les communautés, les forme du végétal et du vivant. Dans la plupart de cas tout cela a comporté un mouvement de soustractions d’espaces collectifs et de partage. Aujourd’hui on parle d’agriculture urbaine, le Grand Prix de l’Urbanisme à Frédéric Bonnet (architecte-urbaniste) souligne l’urgence de prendre en compte des actions qui peuvent mettre en valeur une critique de l’urbanisation accélérée par des pratiques capable de reconstruire une politique de l’en-commun en ville à partir de nouvelle formes d’agriculture et de citoyenneté.

 

Le directeur de l’ouvrage : : Marco Scotini est directeur du département Visual Art and Curatorial Studies à la Nouvelle Académie des Beaux Arts de Milan (NABA) ainsi que directeur artistique du PAV (Parco Arte Vivente, Turin, Italie). Il dirige la revue “ No Order: Art in a post-fordist society “ (Archive Books, Berlin). Parmi les dernières expositions qu’il a organisé : Too early, too late. Middle East and Modernity, Pinacoteca Nazionale, Bologne (Italie) ; Disobedience Archive : Berlin, Mexico DF, Eindhoven, Karlsruhe, Nottingham, Bucharest, Riga, Zagabria, Atlanta, Boston, Umea, Copenhagen, Turin, Madrid, Istanbul (2005–2014) ; Vegetation as a Political Agent, PAV, Turin (2014). Il a été directeur du pavillon albanais à la 56ème Biennale d’Art de Venise.

Le public: tous ceux qui sont intéréssés aux domaines de l’art, de lécologie, de l’activisme et des sciences sociales.

1 comment for “Politiques de la végétation

Comments are closed.