EdF

L’Europe des flux

Staatsprojekt EUropa
L’EUROPE DES FLUX
Migrations, travail et crise de l’Union Européenne

Préface de Sandro Mezzadra

Rayon: Sociologie

Collection : A’ Présent

ISBN: 979-10-93250-18-2

136 pages

Prix : 14,50 euros

Parution: Novembre 2017

L’ouvrage: La crise de l’UE est devenue une matière brûlante et extrêmement politisée, qui est en train de donner lieu à un faux débat entre les « souverainistes » et les « européistes ». Il existe pourtant une question qui n’est pas classable entre ces deux positions contraires, mais complémentaires : le phénomène migratoire. A partir de la soi-disant « crise des réfugiés », du Brexit et de la remise en cause de « Schengen », le livre essaie de répondre aux questions suivantes : comment la régression de la libre circulation des personnes rétroagit-elle sur les institutions de l’UE et sur le projet d’intégration ? Qu’en est-il de l’euro, basé entre autre sur la mobilité des travailleurs ? Quels concepts peuvent être mobilisés pour comprendre les formes de domination des migrants ? A-t-on affaire à de nouvelles typologies d’exclusion qui modèlent les rapports de production aussi bien que la sphère politico-idéologique ?

Les auteurs :: Le groupe de recherche « Staatsprojekt EUropa » (http://www.staatsprojekt-europa.eu/) a produit plusieurs articles, livres collectifs et individuels et des numéros de revues. En conjuguant une théorie matérialiste des apparats étatiques à une regard attentif aux discours et aux pratiques qui hégémonisent les sphères institutionnelles, le « Projet étatique EUrope » articule un cadre d’ensemble des forces en présence et des rapports de pouvoir qui participent au projet d’intégration européenne, tant du point de vue économique et juridique, que de celui politique et culturel.

Sandro Mezzadra est professeur associé de philosophie politique à l’université de Bologne. Ses recherches portent sur les ères de migration, la théorie postcoloniale, le capitalisme contemporain, l’opéraïsme et le marxiste autonome. Il a récemment publié, avec Brett Neilson, Border as Method, or, the Multiplication of Labor, Duke University Press, 2013.

Le public: tous ceux qui sont sensibles aux mouvements sociaux, à la politique et aux transformations du présent.